BlogNovember 17, 2009

Les admirateurs de Laurie Campbell envahissent la Galerie Walter Klinkhoff lors du vernissage

Manifestant un enthousiasme qui nous rappelait l’époque ou un vernissage à une galerie d’art pouvait occasionner de longues files d’attente et même quelques bousculades parmi les gens qui attendaient, les clients, les amis, et les admirateurs de l’artiste se sont entassés à la Galerie Walter Klinkhoff lundi soir pour assister à la vente et exposition inaugurale de Laurie Campbell.

 

La soirée ressemblait davantage à une fête qu’a un vernissage de galerie d’art. Les heureux clients qui avaient réussis à acheter une peinture, les propriétaires de la galerie Klinkhoff, et l’artiste, Laurie Campbell, avaient raison de célébrer car en fin de soirée tous sauf un des merveilleux paysages urbains de Montréal avaient trouvé un acheteur. Le succès de Laurie Campbell fait suite à la vente remarquable des peintures récentes de Danielle Lanteigne lors d’une splendide exposition plus tôt cet automne, et à une exposition de Claude A. Simard qui a eu lieu au printemps et où les magnifiques œuvres récentes de cet artiste de Sainte-Foy, Québec, ont tous étés vendues. Ces expositions ont tous eu lieu durant la récente période d’instabilité économique.

 

En se joignant à la Galerie Walter Klinkhoff en 2008, Campbell à rejoint la compagnie d’élite. En effet, la Galerie Klinkhoff représente actuellement un groupe sélect d’une dizaine d’artistes vivants qu’elle estime être parmi les meilleurs talents du Canada. Parmi ceux-ci on retrouve Molly Lamb et Bruno Lamb de Fredericton, dont les prix ont augmentés considérablement et Fred Ross de Saint-Jean, qui a reçu l’Ordre du Nouveau-Brunswick en mai dernier. Les Klinkhoffs sont également les représentants exclusifs pour John Little , ce grand peintre Montréalais reconnu à l’échelle nationale.

 

Depuis qu’elle a été fondée il y a presque soixante ans, la Galerie Walter Klinkhoff a représenté et a vendu les œuvres de nombreux artistes de grande importance, dont A.Y. Jackson , Arthur Lismer et Edwin Holgate du Groupe des Sept; Paul-Émile Borduas et Jean-Paul Riopelle du célèbre groupe des Automatistes; et plusieurs artistes féminins du Groupe Beaver Hall, incluant Kathleen Morris et Nora Collyer . L’exposition Laurie Campbell se poursuit jusqu’à samedi le 28 novembre.

253 
of 404

Add a comment

Add a comment
Close