« Plutôt que de fonder son travail sur l'émotion pure, elle espérait que son art pourrait, de manière symbolique, "amener l'ordre à un monde de Chaos". » Catalogue d'exhibition pour Marion Dale Scott, Mayberry Gallery.

Marian Dale Scott est reconnue en tant qu'artiste peintre, muraliste, illustratrice et graphiste. Pendant 50 ans, elle expérimente différents styles, et explore une variété de sujets: le paysage, les scènes urbaines et la figure humaine, ainsi que les formes botaniques, le monde cellulaire et l'abstraction géométrique.

 

À onze ans, elle commence à suivre des cours auprès de William Brymner et d'Alberta Cleland à l'Art Association of Montreal et l'année suivante, elle expose déjà ses œuvres. Elle étudie auprès d'Edmond Dyonnet à l'École des beaux-arts ainsi qu'au Monument national, et ensuite auprès d'Henry Tonks à la Slade School of Art. Elle se remet à peindre à son retour à Montréal en 1927. De 1927 à 1937 elle enseigne aux enfants défavorisés au Children's Art Centre, et plus tard à l'école Saint-George, au Musée des beaux-arts de Montréal avec Arthur Lismer, et au Collège Macdonald.

 

Marian Scott est l'un membre fondateur de la Société d'art contemporain, et fut membre de la Fédération des artistes canadiens, du Groupe des Peintres canadiens, de l'Académie royale des arts du Canada et du Conseil de la Peinture du Québec. En 1967, elle obtient le prix d'achat du Thomas More Institute, et en 1969, le prix d'achat Baxter de l'Ontario Society of Artists. Elle participe à l'exposition Visions and Victories: 10 Canadian Women Artists, 1914-1945 qui a lieu à London, en Ontario. Une exposition rétrospective fût organisée et mise en circulation au Canada par le Musée national des beaux-arts de Québec, en 2000, Marian Dale Scott, 1906-1993: pionnière de l'art moderne.

 

Lire davantage