«Il ne s’agit pas d’arbres. Il ne s’agit absolument pas d’arbres. Il s’agit seulement de [lignes] perpendiculaires et horizontales. C'est ce qu'ils sont pour moi. Pourquoi je les répète? La répétition est la raison de la peinture; la répétition de thèmes, la répétition de la matière. Peindre. C'est tout ce qu'un peintre veut faire.» Stanley M. Cosgrove, 1980

Le peintre, dessinateur et muraliste, Stanley Morel Cosgrove, est né à Montréal le 23 décembre, 1911.

 

De 1929 à 1935, Cosgrove étudie à l'École des beaux-arts de Montréal et à la Société des Arts de Montréal, où il suit des cours de dessin donnés par Edwin Holgate. En 1939, il présente sa première exposition solo à l'École des beaux-arts du Québec, puis il expose avec la Société d'art contemporain et au Musée du Québec. Il reçoit une bourse du gouvernement du Québec pour aller étudier en France. Cependant, à cause de la guerre qui vient d'éclater en Europe, Cosgrove se retrouve finalement quelques mois plus tard au Mexique, où il demeura pendant quatre ans. Il s'inscrit à l'Académie San Carlos et étudie sous la direction de Manuel Rodgriguez Lozano et ensuite il passe huit mois en tant qu'apprenti du légendaire artiste mexicain José Clemente Orozco. C'est de lui que Cosgrove apprend les techniques de la fresque.

 

Stanley Cosgrove revient à Montréal en 1943 et occupe un poste d'enseignant à temps partiel à l'École des beaux-arts. Puis , en 1945, il signe un contrat d'exclusivité avec la galerie Dominion. En 1951, il est reçu membre associé de l'Académie royale des arts du Canada. En 1953, il reçoit une bourse du gouvernement canadien pour poursuivre ses études en France. En 1958, il quitte son poste d'enseignant à l'École des beaux-arts pour se consacrer entièrement à la peinture.

 

L'œuvre de Cosgrove se concentre autour de trois sujets: la figure humaine, le paysage canadien et les natures mortes. On retrouve ses œuvres dans plusieurs importantes collections publiques d'art canadien, notamment dans celles du Musée des beaux-arts du Canada (Ottawa), du Musée des beaux-arts de l'Ontario (Ontario) et de l'Art Gallery of Greater Victoria (Colombie-Britannique).

 

Stanley Cosgrove est décédé à Montréal le 28 avril 2002.

 

Lire davantage