« J'aime la couleur et la lumière et j'essaie de produire des images qui sont belles. Il n'y a aucune signification plus profonde à tout cela. » Louise Scott, 1977

Louise Scott est née à New York de deux parents Canadiens. Elle grandit à Ottawa et à Lockeport, en Nouvelle-Écosse. Après la mort de sa mère, Scott commence sa carrière d'artiste à temps plein. Elle étudie au Musée des beaux-arts de Montréal et, Salzburg School of Art, en Autriche, sous Oskar Kokoschka. Une fois sa formation complétée, accepte un poste d'enseignante à l'Université Concordia de Montréal.

 

Tel que lu dans le journal The Globe and Mail (Mar. 26, 2007, traduction libre): « Il y a des démons en elle », a déclaré John Fitzgerald, dans une interview de 1977, fait avec l'artiste: « Derrière chaque phrase, il y a toujours une impression de coup de fouet, de dépréciation de soi, un courant sombre sous le calme de la surface... »

 

Même si elle était enclin à vivre sa vie dans des nuances de gris, son art était tout sauf triste. Ses peintures sont habitées par un casting de personnages qui ont l'air sortis d'un jeu de cartes de Tarot. Renommées pour leurs messages cachés, ses peintures, comme sa vie, étaient enveloppées de secrets.

 

 

Lire davantage