Rapport sur le marché de l'art et sélection de ventes de 2021. 1 Janvier - 10 Avril 2022

Sélection d'œuvres vendues en 2021 Rapport sur le marché de l'art et sélection de ventes de 2021.

Bilan de l’année 2021

 

Le point le plus important à souligner est que toute notre famille a passé l’année en bonne santé. Âgés de trois à 94 ans, tous ses membres se portent bien. Nous offrons à nos lecteurs nos meilleurs vœux de santé.

 

Si vous suivez des entreprises du secteur artistique ailleurs au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni ou en Europe occidentale, des entreprises qui ont développé une présence comparable à la nôtre dans le cyberespace, vous ne serez pas surpris par le fait que l’année 2020-2021 a été aussi dynamique que toutes les années précédentes sur le plan des activités commerciales. « Tout a changé, mais rien n’a changé », voilà comment nous résumons les choses. Au cours de l’année écoulée, nous avons vendu le plus grand nombre d’œuvres de notre histoire.

 

Nous avons eu beaucoup de plaisir à représenter la collection Montship lors de sa vente. Notre galerie d’origine, la Galerie Walter Klinkhoff, a réuni la majeure partie de cette collection. Compte tenu de son évolution, nous avons été honorés de travailler avec les œuvres qu’elle rassemble en vue de leur prochaine transition. La collection a été vendue dans son intégralité. Et l’éminente famille de Montréal qui nous a confié sa collection dans l’anonymat a rassemblé des œuvres d’art de la plus haute qualité. La toile The Hammock under the Tree réalisée en 1912 par John Lyman, que vous pouvez acquérir au moment où nous écrivons ces lignes, est un exemple exquis du calibre des œuvres de cette collection. Nous sommes reconnaissants de la confiance que les acheteurs et les vendeurs de tout le Canada et d’ailleurs ont témoignée à notre galerie. Oui, il faut parfois un peu de patience pour confier des œuvres exceptionnelles aux bons gardiens. À cet égard, nous félicitons la famille de Mitzi et Mel Dobrin, ainsi que les nouveaux propriétaires de ce qui doit être l’œuvre phare de Frank Johnston, un tableau majestueux, qui vient d’être vendu et qui partira bientôt en tournée dans divers musées. Nous avons vendu un certain nombre d’œuvres importantes au cours de la dernière année, dont certaines sont présentées dans cette brochure.

 

L’impact de la COVID-19 sur nos activités et sur les galeries d’art comme la nôtre, pendant les périodes de confinement et au-delà, dépendait de notre capacité à présenter notre inventaire à des clients potentiels et à répondre aux demandes des clients, tant acheteurs que vendeurs, à distance, alors que nos deux galeries étaient fermées. Grâce à des années d’investissement, nos galeries sont restées « ouvertes » 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par année sur Klinkhoff.ca, en proposant non seulement des images des œuvres d’art encadrées et leur dos, mais aussi des simulations des œuvres encadrées sur un mur, une présentation que peu de personnes au Canada peuvent égaler. Et exceptionnellement, nous avons affiché les prix alors que les œuvres étaient encore en vente. Cette transparence des prix pour une galerie canadienne vendant des « classiques » est inhabituelle et saluée par tous.

 

Nous ne voulons pas minimiser les bouleversements, la confusion et les difficultés personnelles et émotionnelles que beaucoup d’entre vous ont subis, y compris la perte d’êtres chers. Nous avons vécu des événements dévastateurs. Quelque temps à peine après le début de la pandémie de COVID-19, vos temps libres ont augmenté alors que vous étiez confinés chez vous, votre patrimoine et votre confiance financière se sont accrus avec la stabilisation des marchés et, par la force des choses, vous êtes devenus de plus en plus à l’aise avec les achats en ligne – et nous aussi. La possibilité de consulter en ligne l’ensemble des œuvres de nos galeries sur Klinkhoff.ca a offert aux collectionneurs d’art un accès facile.

 

Avant la pandémie, la plupart d’entre vous, nos clients, ne se présentaient pas en personne. Vous vivez à Yellowknife, Kelowna, Vancouver, Victoria, Mississauga, Halifax ou aux États-Unis, et certains d’entre vous sont au Royaume-Uni, en Europe occidentale, au Moyen-Orient, en Asie et ailleurs. Même ceux d’entre vous qui vivent à Forest Hill, en Ontario, et à Westmount, au Québec, à proximité de nos galeries ayant pignon sur rue, ont tendance à visiter notre site Web, du moins avant de se rendre à la galerie.

 

Pendant le confinement, le nombre de visiteurs que nous recevions quotidiennement était à peu près le même qu’avant la pandémie. Cependant, il ne s’agissait pas de clients, mais de Transport Fero, Art Solution, FedEx, Loomis, Postes Canada et Trans Art. Les galeries étaient fermées et tous nos tableaux à vendre étaient présentés en ligne sur Klinkhoff.ca, avec leurs prix affichés. Les lignes téléphoniques de notre galerie étaient reliées à des téléphones cellulaires. Nous n’avons pas manqué un seul appel. Nous avons suivi les courriels et y avons répondu comme d’habitude, mais depuis notre domicile.

 

Vous aussi, vous travailliez à la maison. Nous étions tous strictement confinés à la maison, à regarder nos murs comme jamais auparavant. En dehors du travail, il y avait peu de distractions satisfaisantes. Pas d’opéra, de ballet, de hockey, de basket, de football ou de baseball. Vous ne pouviez pas aller à Aspen, à Saint-Moritz, ou même en Floride. Vous disposiez d’une bibliothèque remplie de bons livres et d’un ordinateur et, si vous n’étiez pas particulièrement doué en informatique avant mars 2020, vous avez vite appris à vous en servir, ne serait-ce que pour voir vos enfants ou petits-enfants. Et les courses, que vous n’auriez jamais confiées à un tiers auparavant, sont désormais commandées en ligne et livrées à domicile. Netflix et Crave font aussi partie de votre routine pour vous éviter de penser au nombre de décès quotidiens.

 

Il existe un dicton bien connu dans notre monde : « Les collectionneurs collectionnent ». Avec le développement de Klinkhoff.ca, nous avons donné aux collectionneurs du monde entier la possibilité de nous rendre visite à tout moment, à leur convenance, avec la certitude que nous offrons une sélection d’œuvres d’art de « qualité », en bon état de restauration et prêtes à être achetées immédiatement à un prix juste.

 

Notre site a été conçu en fonction de trois objectifs. L’objectif principal de klinkhoff.ca est de montrer les œuvres d’art que nous proposons au plus vaste public possible, en permettant à chacun de visiter notre galerie à son gré et de communiquer directement avec nous quand cela lui convient, peut-être seulement au moment d’acheter une œuvre convoitée.

 

Deuxièmement, notre site a pour but de stimuler les ventes, non seulement celles que nous réalisons, mais aussi celles qui nous sont proposées. En présentant des œuvres d’art « classiques » de qualité, nous répondons aux demandes des deux côtés de l’équation achat/vente. Toutes les entreprises ont besoin de nouveaux clients. Comme nous vendons des tableaux anciens, en les recyclant en quelque sorte, chaque œuvre vendue ne nous laisse que de l’argent. Les œuvres vendues doivent être remplacées par d’autres œuvres à vendre. Nous cherchons toujours à attirer de nouveaux vendeurs qui ont de belles œuvres à proposer, que ce soit par notre intermédiaire ou à notre intention. Ainsi, si un vendeur potentiel voit sur notre site que nous vendons activement des œuvres de Suzor Coté, la personne pourrait nous considérer comme la galerie tout indiquée pour vendre sa collection de Suzor.

 

Le troisième objectif de notre site est de paver la « voie de la confiance », un élément inestimable pour les acheteurs et les vendeurs, afin de les encourager à établir un dialogue avec nous et à acheter chez nous ou à vendre par notre intermédiaire. Nous avons voulu montrer aux acheteurs et aux vendeurs potentiels qu’ils peuvent travailler avec nous en ayant la certitude d’être traités de façon honorable et respectueuse, avec le plus haut degré de professionnalisme et d’intégrité. La transparence avec laquelle nous affichons les prix que nous demandons pour les œuvres proposées en est la preuve.

 

Le cycle de vie de la propriété d’une œuvre d’art ne change pas. Des familles nous ont consultés pour établir des plans de succession, alors que les enfants choisissaient de garder certaines œuvres et de nous en confier d’autres pour les vendre. Des représentants successoraux nous ont contactés pour gérer les ventes d’œuvres d’art pour des successions. Certains collectionneurs ont déménagé dans de plus petits logements et ont vendu des œuvres d’art qui ne rentraient pas dans leur nouvelle maison. Nous avons représenté de nombreux collectionneurs qui souhaitaient simplement vendre certaines œuvres afin d’en acheter d’autres avec l’argent récolté. Ils ont renouvelé leurs espaces de vie et, par la même occasion, leurs œuvres d’art pour créer une atmosphère différente. Nous avons même connu un ou deux cas de divorce où des œuvres ont été utilisées pour générer des liquidités lors du partage des biens.

 

Aujourd’hui, au moment où nous rédigeons ces lignes à la fin décembre, soit 23 mois après le début du cauchemar, les visites du site Web, les appels téléphoniques et les demandes de renseignements par courriel de la part d’acheteurs et de vendeurs potentiels se poursuivent sans relâche. Des clients de l’extérieur de la ville ont recommencé à voyager, certains pour les affaires et d’autres pour le plaisir, en nous inscrivant à leur itinéraire pour une visite en personne pendant leur séjour à Montréal ou à Toronto. Les clients résidant dans les deux villes où se trouvent nos galeries sont passés nous dire bonjour. Certains clients nous ont généreusement invités à dîner, même à l’intérieur. Nous avons repris, en partie, nos déplacements professionnels et nous avons retrouvé avec plaisir nos amis et clients à leur domicile.

 

Aujourd’hui, une fois de plus, nous ne savons pas si nous pourrons continuer à jouir de cette liberté bien méritée. Nous avons reporté la visite d’amis en Alberta et en Colombie-Britannique; nous irons les voir dès que nous aurons la possibilité de voyager en toute sécurité. Malgré les restrictions imposées pour des raisons de santé, la Galerie Alan Klinkhoff met l’accent sur sa capacité à servir les acheteurs et les vendeurs d’œuvres d’art importantes avec le plus haut degré de professionnalisme. Pour ces derniers, notre plateforme de vente à prix fixe permet d’éviter les risques financiers évidents liés à la vente dans un cadre différent, en particulier sur des marchés imprévisibles comme aujourd’hui, où les humeurs changent presque tous les jours.

Pour les acheteurs d’œuvres d’art importantes, la Galerie Alan Klinkhoff offre l’assurance d’une sélection d’œuvres d’art de qualité, offertes à la juste valeur du marché.

 

Les demandes de renseignements concernant les achats et les ventes sont les bienvenues.

 

Lire davantage
Close