« Le domaine où Henry Sandham excella fut certainement celui de l’illustration. Il était un fin observateur et les illustrations des contrées qu’il parcourut – le Canada, la Californie, Haïti, les Açores – comptent parmi ses meilleures. » Dictionnaire biographique du Canada

Henri Sandham est né à Montréal, en 1842, de l'union de John Sandham et d'Elizabeth Tate. son père possédait une entreprise de peinture domestique située dans le quartier actuel de Griffintown, et dans lequel travaillait déjà deux de ses fils. Henri Sandham décida très jeune de ne pas travailler dans l'entreprise familiale, et ce, contre la volonté de son père, et de devenir un artiste. C'est ainsi qu'il alla travailler au Studio Notman. À l'âge de 18 ans, Sandham devient l'assistant du partenaire de William Notman, monsieur John Arthur Fraser, directeur du département d'art du fameux studio de photographie. Comme aucune école d'art n'était alors établie à Montréal, c'est dans cet atelier que l'artiste acquit les rudiments du dessins, de l'aquarelle et de la peinture à l'huile. Il y côtoya notamment les artistes Otto Reinhold Jacobi, Adolphe Vogt et Charles Jones Way. Quelques années plus tard, il étudia l'anatomie auprès d'un médecin.

 

Le 23 mai 1865, Sandham se marie avec Agnes Amelia Fraser, la soeur de son mentor, John Arthur Fraser, avec qui il aura six enfants (dont quatre mourront avant d'atteindre l'âge adulte). En 1868, lorsque Fraser quitte Montréal afin d'ouvrir un nouveau Studio Notman & Fraser, à Toronto, Sandham le remplace et devient le nouveau directeur du département d'art. En 1877, il devient le partenaire d'affaire de Notman. Leur partenariat sera effectif jusqu'en 1882.

 

En 1865, il commence à exposer ses oeuvres aux expositions annuelles tenues par l'Art Association of Montreal et, de 1868 à 1872, il propose aussi ses toiles à la Society of Canadian Artists. En 1874, en 1880 et en 1885, il participe à l'exposition tenue par l'Ontario Society of Artists in Toronto. En 1877, il commence à produire des illustrations pour le magazine Scribner's Monthly, pour lequel il écrivit lui-même quelques articles. En 1880, il devient l'un des membres fondateurs de l'Académie royale des arts du Canada. Au courant de la même année, Sandham et sa famille partent s'installer à Boston (Massachusetts). Bien qu'ils ne devaient s'y rendre que pour la réalisation de quelques portraits  seulement, ils y demeurèrent une vingtaine d'années. En 1882, le magazine The Century (autrefois nommé Scribner's Monthly) le mandate pour aller étudier la vie des amérindiens. Ce travail a été publié en 1883 et constituera la base de son roman best-seller de 1884, Ramona, pour lequel Sandham a également fait des illustrations. À côté de ses activités, Sandham participe à de nombreuses expositions internationales. En 1901, il emménage à Londres où il vivra jusqu'à sa mort. De 1905 à 1908, il présente des oeuvres à l'Académie royale des Arts.

 

Source:

https://en.wikipedia.org/wiki/Henry_Sandham

 

Lire davantage